Choisir son système de vidéo-surveillance

Il existe à ce jour de nombreux systèmes de vidéo-surveillance et il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Système classique ou nouvelles technologies, la vidéo surveillance a évolué grandement ces dernières années. Il peut donc s’avérer utile de trouver des conseils de qualité pour choisir le meilleur système qui vous protégera en toute discrétion et sans défaillir.

Choisir son système de vidéo-surveillance

Un large choix de systèmes de vidéo-surveillance

Le nombre de cambriolages augmentent régulièrement. Cette triste réalité demande une solution pour protéger les habitants mais aussi leurs biens. Pour conserver un oeil sur son domicile lorsque l’on est absent ou pour se sentir en sécurité lorsque l’on est dans les lieux, la vidéo surveillance est devenue une pièce maitresse dans le domaine de la protection des biens et des personnes. Mais il existe de nombreux systèmes avec chacun ses avantages et inconvénients. Oubliez les caméras factices, qui ne trompent personne et ne permettent pas d’enregistrer les images - indispensable pour une plainte.

Il est donc recommandé de se tourner vers des modèles qui enregistrent les images. Vous pouvez opter entre une caméra fixe ou motorisée. La première reste sur la même zone, la seconde va filmer une large zone en se déplaçant.

Chaque caméra peut être équipée d’un objectif différent. Il est indispensable de savoir qu’une petite focale offre un plan plus large qu’une focale plus importante. Il existe aussi des modèles à focale variable qui permettent de visionner une zone précise. Des caméras avec zoom sont aussi disponibles et offrent la possibilité de visionner un visage au plus près.

La luminosité - exprimée en Lux - est aussi à vérifier avant l‘achat. Plus le nombre de lux est important, plus la caméra est de qualité. La vision nocturne est devenue incontournable et permet de visionner les mouvements même dans le noir.

Une caméra connectée ?

Il existe deux types de caméras. La plus ancienne, la caméra analogique, demande un branchement via des câbles et un enregistreur. C’est un système compliqué à installer et onéreux. Il est aujourd’hui possible de sélectionner des caméras IP ou numériques, c’est-à-dire connectée via Wifi ou Ethernet. Plus simple à installer, ce type de vidéo-surveillance demande une connexion et une alimentation électrique. Il existe toutefois des modèles sur batterie plus onéreux. Même si ces modèles semblent être sans faute, il n’en est rien car la liaison peut facilement être brouillée. Pour éviter cela, il est possible de se tourner vers une caméra IP filaire ou mieux encore POE, reliée à un onduleur qui va alimenter le réseau en électricité même en cas de coupure.

Un choix adapté

Pour trouver la meilleure solution, il est indispensable de penser à son habitation en termes d’insertion. Comment le voleur peut-il pénétrer est la question principale. Répertorier les entrées possibles - portes, fenêtres… - est incontournable. Ces lieux devront impérativement être surveillés avec une caméra dédiée. Une caméra fixe grand angle peut vous permettre de surveiller plusieurs sites, tout comme un modèle motorisé. Mais attention, la caméra motorisée n’est pas sans faille. En effet, le cambrioleur pourra profiter du fait qu’elle est tournée dans une direction pour se faufiler dans l’angle mort.