Télé-assistance pour personne agée : Combien ça coûte ?

janvier 19, 2021

D'après plusieurs investigations, les séniors préfèrent aujourd'hui, le maintien à domicile plutôt que l'intégration d'un Ehpad ou d'une maison de retraite. Pour ce faire, il faut aménager leur logement et le sécuriser au moyen d'un dispositif généralement connu sous la dénomination de téléassistance. Mais quel est le coût de l'installation de cet équipement ? Tour d'horizon sur les tarifs des solutions de téléassistance.

Quel est le coût de la télé-assistance ?

Le coût d’un abonnement de télé-assistance varie d’un prestataire à l’autre, de l’option (télé-assistance simple ou médicalisée) et en fonction du matériel sélectionné. La facturation quant à elle peut être mensuelle ou annuelle selon les options que l’on choisit. Elle inclue les tarifs relatifs à l’abonnement, la location et la maintenance. Ainsi, le coût varie généralement entre 700 et 800 euros. Voici quelques exemples de formules et de prix proposés par certains professionnels.

  • Téléalarme classique ou à domicile

Le système consiste à relier la personne âgée qui est l’émetteur à un centre de télé-assistance qui constitue le récepteur. Permettant à son détenteur d’appuyer sur le bouton d’alerte en cas d’un problème, il coûte environ 30 euros le mois.

  • Télé-assistance mobile ou intelligente

Doté d’un système de géolocalisation et de détecteur de chute, vous pouvez l’utiliser à domicile comme à l’extérieur. Ce dispositif permet aux détenteurs d’être localisés. Il assure aux personnes âgées qui souhaitent sortir en toute tranquillité, la possibilité de profiter de leur promenade. C’est un type parfait pour ceux souffrant des maladies de dégénérescence de type Alzheimer. La souscription à la télé-assistance mobile est de 50 à 70 euros le mois.

  • Télé-assistance mobile

Le système relie la personne âgée à un centre constitué de professionnels médicaux. Beaucoup plus conseillé aux personnes dépendantes, elle leur permet de se sentir rassurer et en sécurité au quotidien. Pour bénéficier de ce service, vous devez débourser entre 30 et 40 euros le mois.

  • La visio-assistance

Fondée sur le même prince que la télé-assistance, la visio-assistance permet d’avoir un contact visuel avec les proches et le centre. Grâce à la disponibilité des images, le personnel du centre est en mesure d’analyser la situation sans se déplacer.

En quoi consiste la télé-assistance pour personnes âgées.

La télé-assistance encore appelé télé-alarme constitue un système électronique qui, connecté à un centre d’opérateur permet d’apporter assistance aux personnes âgées ayant un problème de santé ou ne disposant plus de leur autonomie.

Elle se matérialise sous la forme d’une montre ou d’un médaillon que la personne porte en permanence. En cas de chute ou de malaise, il suffit d'appuyer sur les boutons pour alerter les centres opérateurs. Ces derniers assurent non seulement la gestion des appels 24 h/ 24 et 7j/ 7, mais évaluent également le degré d’urgence de la situation afin de définir les mesures à prendre.

Les aides financières pour la télé-alarme

Parfois les personnes âgées bénéficient des aides pour la couverture de leur télé-assistance. Il s’agit de :

  • Crédit d’impôt

La télé-assistance étant considérée comme un service à la personne, elle permet aux contribuables de bénéficier des avantages fiscaux. Les contribuables imposables jouissent d’une réduction d’impôt de 50%. Quant aux non imposables, ils feront valoir leur crédit afin de se faire rembourser. Toutefois, l’opérateur d’alarme doit disposer d’un agrément de service à la personne, délivré par la préfecture.

  • L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Elle est attribuée après l’évaluation de la perte d’autonomie par les services de la commune ou département. L’APA finance les dispositifs soutenant l’autonomie et le maintien à domicile.

  • Les caisses de retraite et les mutuelles seniors

Certaines caisses de retraite comme la CARSAT et la MSA, proposent des plans d’aide aux personnes âgées afin de soutenir leur autonomie. Elles prennent en charge partiellement le financement de télé-assistance en fonction du niveau de ressources et d’autonomie de chaque souscripteur.

  • Les collectivités locales

Il arrive, parfois que les communes et département prennent en charge certains frais relatifs à l’abonnement ou à l’installation. Il vous suffira de vous rapprocher des services concernés afin de voir si vous êtes éligible.

En somme, pour leur sécurité à domicile, les personnes en situation de perte d'autonomie peuvent souscrire au service de téléassistance. La tarification de cette prestation varie en fonction de la formule choisie et des prestataires contractés.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *